Le programme Pact'AIR

PACT'AIR : un accord transfrontalier unique en Europe pour la qualité de l’air du Grand Genève

Depuis 2017, le Grand Genève et tous ses partenaires suisses et français*, travaillent sur la mise en œuvre d'un protocole d’accord sur la qualité de l'air franco-valdo-genevoise. Il s'agit de partager les bonnes pratiques en adoptant ce qui se fait de mieux de chaque côté de la frontière. Signé officiellement lors des Assises européennes de la transition énergétique le 30 janvier 2018, ce plan doit permettre d’atteindre les objectifs ambitieux qui ont été fixés par le Projet de territoire 2016-2030, à savoir une diminution de 18 % des particules fines (PM10) et de 50 % des oxydes d’azote (NOx) sur la période 2005-2030.

*République française, République et canton de Genève, Canton de Vaud, conseil régional du District de Nyon, Ville de Genève, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Pôle métropolitain du Genevois français, Département de l’Ain, Département de la Haute-Savoie, l’Ademe, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

 

L'accord prévoit par exemple la mise en œuvre de la circulation différenciée en cas de pic de pollution à l'échelle du franco-genevois (Stick’air), l’expérimentation d’une voie réservée au covoiturage à la douane de Thônex-Vallard, ou l’identification et la surveillance côté français des installations de chauffage au bois non performantes.PACT’AIR est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de la confédération suisse.

+ d’infos sur https://www.grand-geneve.org/concretement/pactair